Menu | Contenu | Retour | Actualités | Progression | Rechercher | Pied de page | Accessibilité | Plan du site | Accueil
Imprimer | Plan du site |

Bernard-Paul Eminet - 06 73 42 90 23 - Drupal | SPIP | Claroline | Formateur - Développeur - français/anglais

Diminuer la taille des caractères Augmenter la taille des caractères

Nature & Fleurs

Arbres et bois

Attendre quelqu’un au coin du bois.
- Être en situation d’attente avant de frapper (au propre ou au figuré).
- “Ce n’est pas encore gagné. Après son éviction du projet, il va tous nous attendre au coin du bois”

Avoir la gueule de bois.
- Avoir mal à la tête après des excès de boissons.
- “Le lendemain de la fête, je me suis réveillé avec une de ces gueules de bois !”

C’est l’arbre qui cache la forêt.
- Désigne quelque chose qui occulte (consciemment ou pas) d’autres choses plus importantes ou plus globales.
- “Il ne faudrait pas que cette victoire soit l’arbre qui cache la forêt. L’équipe doit encore beaucoup travailler pour progresser dans le championnat”

C’est le coup de bambou.
- C’est très cher - généralement pour une addition de restaurant.
- “Tu as vu la note ? C’est le coup de bambou ici !”

Être entre l’arbre et l’écorce.
- Se trouver impliquer dans une situation et son contraire.
- “Le gouvernement se trouve entre l’arbre et l’écorce. D’un côté il doit satisfaire ses engagements, et de l’autre tenir compte de l’opinion publique”

Être solide comme un chêne.
- Rester vigoureux malgré son âge.
- “Il est encore solide comme un chêne. Tous les matins il se rend à pieds au village”

Montrer (à quelqu’un) de quel bois on se chauffe.
- Menacer pour montrer avec quelle vigueur de réaction on est capable.
- “Tu ne perds rien pour attendre, tu vas voir de quel bois je me chauffe”

Ne pas être de bois.
- Être vulnérable aux tentations (notamment érotiques).
- “Elle a passé toute la soirée à m’aguicher. Tu me connais, je ne suis pas de bois”

Prendre racine.
- Rester / attendre quelque part.
- “C’est maintenant que tu arrives ? Cela fait une heure que je prends racine”

S’accrocher au cocotier.
- Ne pas vouloir lâcher une situation ou un acquis.
- “Malgré les décisions du comité, il va s’accrocher au cocotier. Il ne va pas laisser filer ce budget”

Secouer comme un prunier.
- Agiter fortement et à plusieurs reprises une personne.
- “Elle l’a secoué comme un prunier pour lui faire avouer où il avait caché son larcin”

Secouer le cocotier.
- Supprimer les "improductifs" ou estimés tels d’un groupe. Dans une entreprise, "secouer le cocotier" revient à "rajeunir les cadres", à faire "place aux jeunes". Par extension, agir pour faire sortir une vérité ou une révélation brutale afin de brusquer un changement dans une situation ou un groupe.
- “La situation ne peut plus durer, il est temps que quelqu’un arrive pour secouer un peu le cocotier”

Supprimer les "improductifs" ou estimés tels d’un groupe. Dans une entreprise, "secouer le cocotier" revient à "rajeunir les cadres", à faire "place aux jeunes".

Toucher du bois.
- Conjurer le mauvais sort.
- “Tu crois que ça va marcher ? Je ne sais pas, touchons du bois !”

Trembler comme une feuille.
- Trembler sous l’effet de la peur ou de l’émotion.
- “Il était tout raide devant le directeur, tremblant comme une feuille”