Menu | Contenu | Retour | Actualités | Progression | Rechercher | Pied de page | Accessibilité | Plan du site | Accueil
Imprimer | Plan du site |

Bernard-Paul Eminet - 06 73 42 90 23 - Drupal | SPIP | Claroline | Formateur - Développeur - français/anglais

Diminuer la taille des caractères Augmenter la taille des caractères

Animaux - Domestiques - cochon

Hui hui !

Cochon

Avoir un caractère de cochon - avoir une tête de cochon
- Avoir mauvais caractère.
- “Avec son caractère de cochon, il est difficile d’avoir une conversation agréable avec lui”
- To be pig headed

Cochon qui s’en dédit !
- Expression pour confirmer une parole donnée.
- “On ira au cinéma une fois par semaine et cochon qui s’en dédit !”

Être copains comme cochons
- Être extrêmement amis (complices).
- “N’attend pas que leur opinion diverge, ils sont copains comme cochons”

Être sale comme un cochon
- Être très sale avec des traces sur le corps ou les vêtements.
- “Il avait joué dans la boue, il est rentré sale comme un cochon”

Être saoul comme un cochon
- Être très ivre.
- “Lorsqu’il est sorti du bar, il était encore saoul comme un cochon”

Faire un tour de cochon
- Faire une action méchante au détriment de quelqu’un.
- “En refusant de m’aider sur ce projet, il m’a fait un tour de cochon”

Jeter des perles aux cochons (pourceaux) - donner de la confiture aux cochons
- Gâcher inutilement quelque chose.
- “Lui donner cet excellent vin ? Il n’est pas capable de l’apprécier, c’est donner de la confiture à un cochon”
- Throw pearls before the swines (swine : pourceau)

Manger comme un cochon
- Manger salement et sans savoir-vivre.
- “Utilise un morceau de pain pour pousser ta nourriture au lieu de ton doigt. Tu manges vraiment comme un cochon !”

Ne pas savoir si c’est du lard ou du cochon
- Ne pas savoir si ce qui est dit est vrai ou faux.
- “Après sa réponse, en regardant son air rigolard je ne savais pas si c’était du lard ou du cochon”

Travailler comme un cochon
- Saboter un travail.
- “Je n’ai pas envie de gérer ce projet avec lui, il travaille comme un cochon”

Un temps de cochon
- Un temps épouvantable.
- “Aller le chercher à la gare ? Mais il fait un temps de cochon !”

Voir un film cochon
- Voir un film pornographique.
- “Je suis sûr qu’il passe ses soirées à regarder des films cochons qu’il loue au vidéo-club”